Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophique de la justice et de la société démocratique | UQAM La déesse grecque Athéna - Musée archéologique du Pirée

La question de 2002-2003

Dernière modifications : 23 septembre 2013

Sous le haut Patronage de la Société royale du Canada Académie des lettres et sciences humaines

Le comité scientifique a le plaisir d’annoncer la création du prix Jean-Jacques Rousseau. Ce prix décerné par la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique est destiné à récompenser le meilleur essai sur la question mise au concours de l’année.

La nature des débats actuels sur la participation et la représentation démocratiques d’une part, et sur les transformations / pressions politiques imposées par la mondialisation sur l’Etat démocratique classique (comme modèle achevé de l’Etat de droit) d’autre part, conduisent à interroger, cette année, la spécificité de la démocratie comme seul régime politique pouvant garantir la liberté des citoyens.

Face à la mondialisation, l’Etat démocratique présente-t-il encore l’unique modèle politique pouvant garantir l’Etat de droit et la liberté ?

  • Le concours est ouvert à tous les étudiants des cycles supérieurs en philosophie, sociologie, science politique, histoire et en droit des universités canadiennes.
  • Il se terminera exceptionnellement cette fois-ci le 20 mars 2003.
  • Les textes sont rédigés en français ; ils sont limités à dix pages, à un interligne et demi, caractères 12 points. On les fera parvenir (date limite : 20 mars 2003) à l’attention de Josiane Boulad-Ayoub, titulairede la Chaire UNESCO et présidente du jury formé par le comité scientifique.
  • Les résultats seront proclamés en avril 2003 lors de la dernière séance du programme des conférences 2003.
  • L’heureux lauréat reçoit un montant de 300$ et son essai est publié sur le site Web de la chaire.

La question de 1999-2000La question de 2003-2004